Développer son leadership dans l’entreprise : un véritable voyage du Héros


Joseph Campbell*, grand spécialiste des mythes et légendes du monde, s’est rendu compte au fil du temps et de ses recherches sur les mythes fondateurs dans tous les pays du globe, qu’il existait un mythe commun à toutes les civilisations, un mono-mythe qu’il a appelé « le voyage du Héros ».

Ses étapes servent de base à la quête initiatique que chaque être humain parcourt tant dans ses épopées personnelles que professionnelles.

Ce voyage est un véritable chemin de découverte de son leadership afin de mettre en place les étapes de transformation des organisations du XXIème siècle.

Je vous propose de visiter les 7 étapes du voyage, avec un éclairage nouveau, tourné vers la transformation de son leadership.

* Joseph CAMPBELL, « Le Héros aux mille et un visages » aux éditions Oxus

Tout commence ainsi : Entendre l’appel

C’est un appel à l’aventure, le moment où nous prenons conscience qu’il y a une possibilité de transformer nos façons de faire, de changer les choses, et d’agir avec une authenticité plus forte, une porte peut s’ouvrir si nous acceptons de la passer.

C’est une étape déstabilisante, car elle nous montre une voie nouvelle, tout en éclairant les changements à opérer. Et cela peut nous faire peur, bousculer nos certitudes et nous faire craindre la perte d’un confort enfin installé. Certains refuseront l’appel, et attendront qu’il se représente à nouveau à un moment plus propice. D’autres y verront un salut, une lumière longtemps attendue, une opportunité de mouvement.

Il est temps : Franchir le seuil

ça y est ! Nous nous engageons, nous franchissons le Rubicon, c’est l’étape première de l’aventure. Nous ne pourrons plus faire demi-tour, car les changements qui commencent à s’opérer transforment nos perceptions. Albert Einstein disait qu’un esprit qui s’était ouvert à une idée nouvelle ne reprenait jamais sa dimension initiale.

Pour le leader, il s’agit de passer du connu à l’inconnu, du maîtrisé à la confiance, de l’extérieur à l’intérieur.

Ce passage est souvent accompagné, car il nécessite de nous voir tels que nous sommes, et non tels que nous aimerions être vus.

C’est une étape grisante, comme nous l’avons tous connue quand nous avons pris une décision qui nous engageait sur un nouveau chemin.

La reconnaissance : Rencontrer ses alliés, ses guides

Pour avancer dans notre quête, nous avons besoin de compagnons de route, de guides, de points d’appui.

C’est le moment de reconnaître nos forces et nos talents, y compris ceux que nous avons du mal à percevoir, mais que les autres voient parfaitement.

Cette étape ne peut pas être négligée, car c’est là que nous puisons toute la force nécessaire pour franchir les prochaines portes. Il est parfois difficile d’accepter qui nous sommes dans nos parties lumineuses.

L’épreuve : Rencontrer ses ombres

Nos peurs nous rendent courageux, à condition de les connaître. Nous projetons tous une partie ombre qui nous poursuit partout. Parfois c’est un sentiment, parfois c’est une carapace, souvent c’est un frein à notre expression pleine et entière, et se confronter à cette face cachée peut nous être difficile. Il est pourtant essentiel de bien connaître cette part, au risque qu’elle ne surgisse au grand jour sans qu’on s’y attende.

Aller à la rencontre de ses ombres est souvent un moment précieux, car il nous redonne l’énergie que nous utilisions pour les cacher.

La libération : Danser avec son dragon

Nous prenons conscience que le dragon n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur. Et cette connaissance nous permet de transformer nos croyances en capacités, comportements nouveaux que nous mettons en œuvre pour faire face à la complexité des situations dans un environnement mouvant et incertain. Cela peut être une agilité, une flexibilité, une pratique créative.

La destination : Réussir sa quête

C’est enfin le moment d’arriver à bon port ! Parfois nous n’avons même pas perçu que nous étions arrivés, et l’équipe est là pour nous aider à célébrer ce moment. Atteindre une destination est un moment sacré. Et prendre le temps de fêter sa victoire est source d’une grande énergie créatrice.

C’est pourquoi il est temps de réveiller notre enfant intérieur, et de célébrer dans la joie, la danse et le rire ce moment.

L’intégration : rentrer à la maison et raconter sa quête

A quoi servirait le voyage, s’il n’était pas le commencement de quelque chose de plus grand ?

C’est le moment d’agir avec cette belle énergie transformée : construire son action, envisager les étapes qui nous permettront d’engager les autres dans ce projet, adapter avec agilité sans renoncer au sens profond des choses, voilà comment l’intégration se fait.

Si vous avez envie de vivre cette aventure …

Philippe Tramond

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *